Recherche

Les News


Ecosystèmes marins


La Zone économique exclusive de la Nouvelle-Calédonie couvre environ 1.500.000 km2.


Source DTSI - LA Nouvelle-Calédonie dans le Pacifique Sud-Ouest
Source DTSI - LA Nouvelle-Calédonie dans le Pacifique Sud-Ouest
Elle est composée d’une part :
- de hauts fonds coralliens, de lagons et de récifs (grand lagon calédonien, lagon d’Ouvéa, récif Pétrie, récif de l’Astrolabe, atoll de Beautemps Beaupré, banc de l’Orne, Récifs d’Entrecasteaux, Plateaux des Cherterfield et de Bellona)
Les lagons et récifs : pour en savoir plus
- d’autre part de zones de mer ouverte caractérisées par des rides : ride de Lord Howe, de Fairway, de Norfolk, des Loyautés, par des monts sous marins, par des bassins sédimentaires, par des points chauds d’origine volcanique à l’extrême ouest, par une fosse, celle des Nouvelles-Hébrides, et par une partie du Bassin sud fidjien à l’est.
Les zones de mer ouverte : pour en savoir plus
Cette diversité de faciès tant pour les petits fonds coralliens que pour les zones de mer ouverte est le siège d’une diversification extrême des formes de vie et des écosystèmes.
La Nouvelle-Calédonie étant un archipel elle est dotée d’un littoral particulièrement développé siège de formations particulières notamment de mangroves.
La mangrove : pour en savoir plus
On distinguera donc dans ce qui suit la biodiversité des écosystèmes marins des espaces de mer ouverte (le grand bleu), des petits fonds coralliens (récifs et lagon) et celle propre aux littoraux et à la zone de balancement des marées (le littoral, l’intertidal et les formations de mangroves).


Source DTSI - Zone économique exclusive de la Nouvelle-Calédonie
Source DTSI - Zone économique exclusive de la Nouvelle-Calédonie


Source DTSI / IFREMER