Recherche

Les News



Ecosystèmes terrestres


Malgré une superficie 20 fois moindre que la France, la Nouvelle-Calédonie abrite presque autant d’espèces végétales terrestres. On dénombre aujourd’hui près de 3 350 espèces de plantes vasculaires autochtone dont 74 % d’espèces endémiques, 185 familles et 740 genres, ce qui la classe au troisième rang mondial de l’endémisme après Hawaï avec 89 % et la Nouvelle-Zélande avec 82 %, et au premier rang mondial de l’endémisme ramené à la surface relative.


Source DTSI
Source DTSI
La Nouvelle-Calédonie est une des trente quatre zones prioritaires ("hotspots") pour la préservation de la biodiversité terrestre planétaire.
Une espèce emblématique, Amborella trichopoda (famille endémique Amborellaceae), représente le groupe frère à la base de l’évolution de toutes les autres plantes à fleurs actuelles de la planète.
La flore des terrains miniers est la plus riche et la plus originale parmi les différents milieux de Nouvelle-Calédonie avec 2150 espèces de plantes vasculaires autochtones et un taux d'endémisme de 82 %.
La faune terrestre ne comprenait à l’origine aucun mammifère, les seuls représentants actuels de ce groupe, les Chiroptères (roussettes et chauve-souris), étant venus par les airs.


Pour en savoir plus :
Forêt dense humide
Maquis minier
Forêt sèche
Savane
Les milieux aquatiques-marécageux
Mangrove

© Province Sud - Martial Dosdane
© Province Sud - Martial Dosdane

carte_sols_nc Carte sols NC  (1.32 Mo)



Dans la même rubrique :
< >