Recherche

Les News


Fermeture de l’îlot Goéland du 1er octobre 2012 au 31 mars 2013

La réserve de l'îlot Goéland sera fermée du 1er octobre au 31 mars pour permettre aux sternes de Dougall de se reproduire. Cet îlot joue un rôle majeur dans la conservation de cette espèce. Sa population nicheuse peut représenter de 4 à 5 000 couples, soit près de 10 % de la population mondiale.Pendant cette période, il est interdit d'accoster ou de s'approcher à plus de 200 mètres du bord.
Les pratiques du kite-surf et de planche à voile sont également interdites dans cette zone.


Fermeture de l’îlot Goéland du 1er octobre 2012 au  31 mars 2013
Depuis sa création en 1995, l’îlot Goéland est une réserve intégrale saisonnière, ce qui signifie que son accès est interdit pendant une période de l’année, à des fins de conservation. Cette année, la province donne de meilleures chances de survie aux sternes de dougall venant nicher sur cet îlot en ajoutant 2 mois à la période de fermeture.

La réserve sera désormais fermée du 1er octobre jusqu’au 31mars de chaque année.
 
Nous rappelons aux plaisanciers qu’il est interdit de débarquer sur l’îlot mais également que la pratique du kite-surf est proscrite dans une zone de 200 mètres entourant l’îlot.

La
 réserve a été créée en 1995, pour protéger une importante colonie de sternes de Dougall qui avait choisi ce site comme lieu privilégié de nidification. Ces oiseaux se reproduisent sur les côtes et les îles des tropiques, le long des océans Indien, Pacifique et Atlantique et dans les zones tempérées d'Europe, d'Afrique du Sud, d'Amérique du Nord et de l'Ouest de l'Australie. Partout dans le monde, leur nombre diminue.

 
Pour en savoir plus sur les sternes de Dougal

Province Sud : pour en savoir plus

Article 212-5 du code de l'environnement de la Province Sud
Il est interdit de débarquer, sauf cas de force majeure:
Du 1er novembre de chaque année au 1er mars de l'année suivante est instaurée une réserve intégrale sous la dénomination « réserve naturelle intégrale saisonnière de l'îlot Goélands ».

Il est interdit d'accéder aux parties émergées de l'îlot, sauf cas de force majeure attaché à la sauvegarde de la vie humaine et dérogations pour études scientifiques.

Cette législation est indispensable à la survie de ces oiseaux marins. En raison de la superficie réduite de l'îlot, la cohabitation entre les activités humaines et les activités de nidification est impossible. Les sternes sont très sensibles aux dérangements et peuvent abandonner leur couvée si elles ne se sentent plus en sécurité. Enfin, les œufs et les poussins, posés à même le sol, peuvent être piétinés par les promeneurs.


Section 2 - Article 211-9 du code de l'environnement : dispositions relatives aux réserves naturelles intégrales

Il est institué, autour des réserves naturelles intégrales, une zone tampon, sauf autorisation par arrêté du président de l’assemblée de province en spécifiant la durée, dates et la finalité et sauf cas de force majeure lié à la sauvegarde de la vie humaine,

Les activités suivantes sont interdites :

- L’atterrissage avec un engin motorisé ou non
- L’usage d’engins motorisés marins ou terrestres
- Tout feu.

Sauf dispositions spécifiques du chapitre 2, la zone tampon est de 200 mètres autour du périmètre des réserves naturelles intégrales.

Contact : Emmanuel Coutures, adjoint au chef de service de la mer à la direction de l’Environnement. Tél. : 24 32 67.
Source Province Sud