Recherche

Les News



Le jardin Kanak


La Mélanésie offre une extrême variété de plantes alimentaires à racines et tubercules comestibles, tels que les ignames, tarots, dont la domestication serait bien plus ancienne que celle des céréales. Cette diversité est l’héritage des peuplements successifs de l’archipel.


Le jardin Kanak
Les voyageurs emmenaient sur leurs embarcations des plantes alimentaires (bananiers, tarots, ignames,…) auxquelles se sont progressivement ajoutées les variétés récoltées lors de leurs voyages. Ils les ont sélectionnées, améliorées et disséminées d’île en île.
Les jardins autour des maisons, principalement composés d’arbres fruitiers ou de plantes médicinales et sacrées, reflètent cette diversité de migrations amenant avec eux leurs cortèges de plantes utiles.
A ce fond de plantes « océaniennes » sont venues s’ajouter de nouvelles plantes au gré des différentes vagues d’arrivants : américaines introduites par les explorateurs des 17e et 18e siècles, puis plantes asiatiques, européennes.