Recherche

Les News


Les dugongs


Longtemps victime de la pêche, le dugong devient de plus en plus rare sur nos côtes et celles du monde entier. 2010 a donc été nommée « année du dugong » afin d’alerter le public sur cette situation préoccupante. c’est aussi l’occasion de mieux connaître ce paisible animal.


@ Pierre Larue
@ Pierre Larue
Les dugongs vivent dans les régions chaudes, de l’Afrique de l’Est au Vanuatu. Dans le Pacifique sud l’espèce est présente en Australie, en Papouasie, aux îles Salomon, au Vanuatu et bien sûr en Nouvelle-Calédonie. Ils vivent près des côtes dans les eaux peu profondes où poussent les herbiers de phanérogames dont ils se nourrissent. Parfois, ils fréquentent les passes et les eaux plus profondes.
Ils sont principalement herbivores et broutent les herbiers, d’où leur nom de vache marine.
La maturité sexuelle se situe entre 10 et 17 ans. La gestation dure entre 13 et 15 mois mais la femelle n’a qu’un petit tous les trois à sept ans d’où le faible renouvellement de la population.
La durée de vie d'un dugong est d'environ 70 ans.
Il est menacé par le braconnage, les collisions avec les bateaux et la destruction de son habitat que sont les herbiers à phanérogames. Sa chasse est formellement interdite en Nouvelle-Calédonie.

Une étude récente montre que la population calédonienne de dugongs est en déclin. il est urgent de veiller à la survie de nos dugongs qui représentent encore la 3ème population mondiale avec un peu plus de 1000 individus répartis dans l’ensemble des lagons calédoniens.


Source Province Sud