Recherche

Les News


Opération de plantation de la forêt sèche à Dumbéa sur mer


Le samedi 17 mars 2012 de 8 h à 12 h, la SECAL, le Programme Forêt Sèche et les principaux bailleurs sociaux de Dumbéa sur mer, organisent une matinée de découverte et de restauration de la forêt sèche du Pic aux Chèvres à Dumbéa sur mer.


Opération de plantation de la forêt sèche à Dumbéa sur mer

Cette opération a pour objectif de mener une action pédagogique et de cohésion sociale auprès des habitants du quartier. Il s’agit non seulement de réunir le plus grand nombre, mais également de les sensibiliser à leur environnement immédiat et en particulier à la préservation de la forêt sèche, écosystème fragile endémique à la Nouvelle-Calédonie.

Sont invités à cette opération, tous les habitants de Dumbéa sur mer, de la Pointe à la Dorade et des quartiers alentours (le FSH a notamment souhaité convier les habitants des quartiers limitrophes de Jacarandas), afin de mettre en terre près de 1500 plants de Forêt sèche.

Outre les aspects environnementaux et pédagogiques, cette opération concrétise la volonté de la province Sud et de la Commune de Dumbéa de fédérer les habitants de ces quartiers autour de valeurs communes, telle que la protection de l’environnement.

Le Programme Forêt Sèche et la SECAL ont aussi rencontré les enfants de la nouvelle école Frédéric-Louis Dorbritz afin de les sensibiliser à l’importance de cet écosystème d’intérêt patrimonial pour la Nouvelle-Calédonie.

La SIC et la SEM AGGLO participent à l’opération, à laquelle elles ont invité leurs locataires. Elles offriront le pot de l’amitié et des lots aux participants.

Cette préoccupation environnementale est une priorité pour les bailleurs et tout particulièrement pour la SIC qui fait d’ailleurs signer une charte de respect des milieux écologiques à chaque nouvel arrivant lors de son installation.

 

Pour la SECAL, aménageur de Dumbéa sur mer, cette manifestation fait partie des actions environnementales concrètes qui démontre que la création de ces quartiers se fait avec la volonté permanente de préserver l’environnement tout en tenant compte de ces milieux.

Cette manifestation est également soutenue par les coutumiers, qui seront présents et témoigneront de leur attachement à la préservation du milieu naturel.

La plantation sera accompagnée de visites guidées, d’un coin pédagogique avec le concours du Centre d’Initiation à l’Environnement, d’un petit marché de plantes endémiques et d’un pot de l’amitié offert en fin de matinée à tous les participants.

Un écosystème en péril

La forêt sèche est un écosystème fragile qui ne représente aujourd’hui plus que 1% de sa surface originelle. Si elle a presque disparu, c’est principalement du fait de l’activité humaine : feux, élevage... Cette forêt protège le sol en retenant l’eau pendant les sécheresses et limite les inondations lors des fortes pluies.

La disparition de ce milieu entraîne inexorablement une prolifération de la savane plus pauvre et par endroit un ravinement et un assèchement plus important des terres. La forêt sèche de Nouvelle-Calédonie constitue un formidable réservoir de biodiversité, en offrant un habitat à de nombreuses espèces végétales et animales endémiques.

http://www.province-sud.nc/espace-presse/communiques



Source Province Sud