Recherche

Les News


Programme d’évaluation rapide marin (Marine RAP)


Le Programme d’évaluation rapide marin mené en Province Nord a permis de réaliser des inventaires scientifiques (RAP marins), avec la participation de chercheurs calédoniens et internationaux, afin de compléter les données sur la biodiversité marine.


Programme d’évaluation rapide marin (Marine RAP)
Les inventaires fournissent des données sur des espèces particulières présentant une importance sur le plan biologique ou commercial, ainsi que sur la « santé » des habitats étudiées. Le travail de terrain in situ, a la fois sous-marin et a terre, a permis d’identifier les menaces et d’obtenir des informations sur des aspects socio-économiques comme les modes d’utilisation des ressources marines ainsi que les préoccupations et les opinions des résidents du littoral de la région concernée. Les informations spécifiques collectées et les méthodes appliquées se basent sur les besoins locaux et régionaux qui sont déterminés par la discussion avec toutes les parties prenantes locales, y compris les institutions publiques et les organisations non gouvernementales.

Les informations acquises grâce aux RAP marin, ainsi que toutes les autres données disponibles et utiles, sont analysées, synthétisées et cartographiées de manière géo-spatiale afin de:

a) localiser avec précision les sites et les problèmes clés au sein d’une région pour pouvoir mettre en place des mécanismes / activités réalistes de conservation des espèces et de leurs habitats (par exemple la création d’aires protégées marines localement gérées) ainsi pour atténuer les menaces sur la biodiversité (par exemple, la restriction des pratiques de pêche nuisibles);
b) identifier les données qui manquent et les sujets d’études supplémentaires (par exemple l’évaluation des stocks);
c) mettre en œuvre des inventaires, des activités et des études supplementaires selon les besoins pour des espèces et des zones déterminées et
d) aborder les problèmes de biodiversité et de conception des aires protégées marines.

Les résultats des inventaires permettent une prise de décision pertinente, en particulier pour la création d’aires gérées marines et pour le développement d’autres « outils » de conservation (tels que les restrictions sur l’extraction). Les inventaires favorisent également les échanges entre les chercheurs nationaux et étrangers pour un meilleur renforcement des capacités. Les RAP marins permettent enfin d’améliorer l’éducation et la sensibilisation sur la biodiversité et les ressources marines.


Source CI