Recherche

Les News



Projet pilote de restauration forestière du périmètre de protection des eaux du captage de la tribu de Gohapin


Gohapin est la deuxième plus grande tribu de Nouvelle-Calédonie avec près de 800 personnes.


© N.Petit
© N.Petit
La forêt de l’Aoupinié est la clé de voûte du développement de cette tribu par les multiples services rendus, dont un service essentiel au maintien et au développement de la tribu, l’approvisionnement en eau.
Or les feux non contrôlés sur les piedmonts du massif de l’Aoupinié ont fortement affecté le manteau forestier du périmètre de protection du principal captage, menaçant ainsi les capacités de fourniture en eau.
Depuis 2008, grâce au soutien financier de la Fondation Bay and Paul, de la Province Nord, du Gouvernement de Nouvelle-Calédonie, de la commune de Poya et du Groupe Caisse d’Epargne, le WWF s’est donc engagé avec l’association clanique Gué Vé dans un projet test de restauration forestière de ce « château d’eau ».