Recherche

Les News



Un chargé d’étude « indicateurs biodiversité » en contrat de 10 mois au sein de l’OEIL.


Suivant cette dynamique de la Convention pour la Diversité Biologique signée par 193 pays, la France et le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer (MEEDM), élaborent en 2004 la Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB) et développent à leur tour un jeu d’indicateurs qui seront par la suite adaptés aux particularités de l’Outre-Mer.

C’est le Service d’Etat de l’Agriculture de la Forêt et de l’Environnement (DAFE) qui coordonne cette initiative en Nouvelle Calédonie. Au total, 27 indicateurs ont été identifiés et répartis entre les différents acteurs de l’environnement calédonien.


Un chargé d’étude « indicateurs biodiversité » en contrat de 10 mois au sein de l’OEIL.
L’Observatoire de l’Environnement (OEIL) a pris la charge des 13 indicateurs suivants :

- Espèces Calédoniennes inscrites sur les listes rouges de l’IUCN
- Prise en compte des espèces des listes rouges dans les mesures de protections locales
- Nombre d’espèces Calédoniennes inscrites à l’IUCN et concernées par un plan de gestion
- Surface en aires protégées
- Efficacité des aires protégées en termes de conservation
- CITES (infractions aux frontières)
- Suivi des procès-verbaux liés aux infractions vis-à-vis des mesures de protection
- Pression de pêches
- Changement climatique (variation du niveau de la mer et intensité cyclonique)
- Qualité des eaux douces
- Financements d’études concernant la biodiversité
- Nombre annuel de publications concernant la biodiversité
- Nombre annuel de manifestations et actions d’éducation/communication relative à la biodiversité


Organisation d’ateliers

- atelier sur les indicateurs environnementaux en eau douce (avril 2010)
- atelier « vers un suivi optimal des lagons et récifs (octobre 2010 – à venir)

Plus d’informations sur le site : www.oeil.nc